Qui êtes-vous ?

Ma photo

Passionné d'épices je crée Mondépices le site aux 350 variétés et mélanges d 'épices. 
Non seulement un métier mais aussi une passion , une philosophie !
Faire connaitre mes produits , les diffuser , communiquer leurs vertus , goûts et saveurs sont mes principales préoccupations . Mondépices n'est pas seulement un site de vente mais il participe aussi à faire découvrir ce qui entoure le mot "épices " c'est à dire la gastronomie bien sur mais aussi la géographie et l'histoire de celles ci ! 

ANNONCE GOOGLE ADSENS 1

mercredi 8 juillet 2015

HISTOIRE ET ORIGINE DES EPICES

    l'origine des épices

L'origine des épices commence sur la côte de Malabar au sud-ouest de L’inde environ    4000 ans avant JC. Le premier homme qui a récolté  du poivre pour bonifier le goût de son alimentation a été  le précurseur d'une course incroyable dans la recherche de nouvelles odeurs et saveurs  permettant d'agrémenter ses plats  de base. 
La plupart des épices proviennent de l'Inde et de l'Indonésie actuelle ou règne un climat équatorial et de mousson. Il se caractérise par un taux d’hygrométrie important et une chaleur très élevées durant toute l’année ce qui explique pourquoi ces régions abritent beaucoup plus d’espèces de végétaux que des zones situées plus au sud ou plus au nord. Ainsi, l'Amérique Centrale et le nord de l'Amérique du Sud sont aussi à l’origine de plusieurs épices comme la vanille et le piment.
Seul l’Afrique, on ne sait pourquoi, (peut être du aux zones trop désertiques au nord ) déroge à cette règle malgré les mêmes conditions climatiques. Rares sont les épices originaires de ce continent.
 Il y a peu de temps  que l’homme a diversifié  ses habitudes concernant son alimentation. Ce sont les populations non sédentaires qui ont connus les premiers les avantages et bonheurs de déguster des épices. Facilité de transport et d’utilisation font aussi la réputation des épices. Il faut savoir qu’à la fin du moyen âge, plus d’un tiers des plats comportaient du safran, appelé aussi  « or rouge ».La moutarde étaient très utilisée et en grande quantité aussi  par les rois au 14 éme siècle .
Marco polo, Christophe Colomb , Magellan et  Vasco de Gama furent les grand découvreurs .Ils ont aidés à l’apparition de nouvelles épices .

                                               De l’antiquité à la fin du moyen âge.

Les premières caravanes terrestres (vers 500 ans avant notre ère) sont décrites comme d’énormes convois comportant plusieurs centaines de bêtes de trait partant pour un long voyage de trois années jusqu’en Chine. L’insécurité des parcours et les difficultés rencontrées favorisaient des prix élevés sur les épices.
L'attrait pour les contrées  productrices d'épices, poussa Alexandre le Grand jusqu'à l'Indus qu’il atteignit en 326 avant JC. Les romains, à l’époque ne  connaissaient pas la Chine. Le commerce ne se pratiquait qu’avec les commerçants Arabes et Perses. Cela a sûrement été le début de la perte de l’empire romain. Le prix des épices atteint des prix exorbitants, jusqu’à 100 fois le prix d’achat. Les nombreux intermédiaires et les monopoles impliquèrent des prix  inimaginables et cela jusqu’au 14 éme siècle .Par exemple la muscade est récoltée toute l’année et ne demande que peu d’entretien (2000 graines par an pour un muscadier) et pourtant la livre de macis se vendait à l’équivalence d’une demi vache et de 3 moutons. Durant le moyen âge les différents gouvernements en Europe ont largement bénéficié du marché des épices en prélevant des taxes importantes. Les épices et plus particulièrement le poivre ont été utilisés comme monnaie. A la fin du 13 eme siècle Marco Polo permit de se faire une idée des différentes contrées propices aux épices et rapporta les différentes méthodes de production de celles-ci. Venise a profité du transport des armées pour les croisades pour mettre une importante flotte en place .Venise sera la capitale mondiale du commerce des épices entre le 6 eme et le 15 eme siècle. En 1453 la route des indes sera fermée par les Ottomans et marquera la fin du moyen âge..
                                          
                                          Les épices entrent dans l’histoire

En 1492, le continent américain est découvert par Christophe Colomb mais l’Inde et ses épices sont beaucoup plus convoitées. En 1498 Vasco de Gama franchit le cap de Bonne Espérance et atteint la côte de Malabar au sud ouest de l’Inde et Ceylan en 1502 ( Sri Lanka).
Toute cette période a marqué le début des nombreuses colonies établies par les européens. Des sommes conséquentes  représentent le commerce des épices et ont provoqués rivalités et concurrences entre les différentes nations .Les anglais convoiteront les Indes .Les hollandais, l’Océanie et la France s’installera à Madagascar et sur l’ile Bourbon (ile de la réunion ).Les Portugais qui contrôlaient Madagascar, Malacca, Sumatra, et Java se retireront sur l’Afrique. Quant aux Espagnols ils seront présents en Amérique du sud et aux Philippines : ils feront découvrir au monde, la vanille, la tomate, et le piment.
Pierre Poivre, un nom prédestiné, mettra 22 années (de 1748 à 1770 ) pour retirer le monopole sur les muscadiers et les girofliers. Ce monopole a été mis en place par le Portugal et fut tenu ensuite par la Hollande. D’ou l’habitude de chauler les noix de muscade pour les rendre stériles. Les botanistes français eurent du mal à substituer des plants pour les implanter à l’ile Maurice et plus tard dans d’autres régions. Le Zanzibar (Tanzanie) est le premier producteur de clous de girofle.


   imagessss